Compte Rendu Réunion Piscine

Présents :

– M. DAUDET, Principal du collège de Monségur
– Mme la Principale du collège de Pellegrue
– M. Pascal LAVERGNE, Maire de Monségur
– M. NOMEN, professeur d’EPS
– M. Marcel BAUDET , délégué AIPE
– Une représentante des parents d’élèves de Pellegrue

Objet : Ouverture de la piscine de Monségur, cours de natation

Monsieur le Maire énonce clairement qu’il a la volonté, sous réserve d’approbation de son conseil municipal, de faire le maximum pour que les cours de natation commencent enfin. Il demande quels sont les critères d’accompagnement par des professionnels. Messieurs Nomen et Daudet répondent et la conclusion est qu’il faut un maître nageur sur l’équivalent d’environ une semaine.

Pour optimiser les divers coûts d’une ouverture anticipée de la piscine municipale, il est préférable que cette ouverture se fasse le plus près possible de l’ouverture officielle.

Comme c’est la période des brevets (DNB), il est possible de « chambouler » un peu les emplois du temps de manière à regrouper au maximum les heures de natation. A priori le 22 juin semble être une bonne date pour démarrer. Il est de plus adopté le fait que seuls les 6èmes bénéficient dans un premier temps de ce programme ce qui permettra d’évaluer les coûts réels et la logistique associés au collège de Pellegrue.

Il est aussi évoqué le côté financement institutionnel notamment la récupération d’une partie de la « subvention » du collège de Pellegrue une fois déduit le coût des transports.

Les associations de parents d’élèves se sont instantanément proposées, pour participer, si nécessaire, notamment à l’achat des accessoires de type frites et planches.

Sont aussi abordés les cas complexes de qui fait partie de telle ou telle communauté de commune et quid des internes. Sur ce dernier point, Monsieur le Maire de Monségur s’engage à les prend en charge.

Il reste quelques échanges de chiffres à obtenir pour parfaire un budget mais l’essentiel est là.

La réunion se termine avec un sentiment de satisfaction certain.

Liste des délégués de parent d’élèves pour l’année 2014-2015

1- Les élections des parents d’élèves du collège Eléonore de Provence se sont déroulées le Vendredi 10 octobre 2014. Grâce à vous, l’A.I.P.E. a recueilli 4 sièges de titulaires (sur 6) et autant de suppléants. M. BAUDET, M. DEBRUYNE, Mme JEAN-SARRAZIN, Mme BOUDIGUE (membres titulaires), Mme WOLBERT, Mme HAHUSSEAU, Mme MASSIGNANI et Mme GONTHIER (membres suppléants) vous remercient pour votre participation et de la confiance que vous leur avez accordées.

2- Suite aux élections, nous avons nommé les délégués des parents aux conseils de classe :

Classes Titulaires Suppléants
6ème A Kristelle GONTHIER Marie Josée BESSE
k.gonthier@aipe-monsegur.fr mj.besse@aipe-monsegur.fr
6ème B Sandra CHOLLET Carole BARRAULT
s.chollet@aipe-monsegur.fr c.barrault@aipe-monsegur.fr
6ème C Karine MASSIGNANI Emma LEWIS DUPUY
k.massignani@aipe-monsegur.fr e.lewis-dupuy@aipe-monsegur.fr
5ème A Pascal DEBRUYNE Céline REGAUD
p.debruyne@aipe-monsegur.fr c.regaud@aipe-monsegur.fr
5ème B Marie-Lys BOUSSEAU Géraldine AMEN
m.bousseau@aipe-monsegur.fr
5ème C Pascal LEGAL Stéphane BRETON
p.legal@aipe-monsegur.fr s.breton@aipe-monsegur.fr
4ème A Marcel BAUDET Stéphanie ALLAERT
m.baudet@aipe-monsegur.fr s.allaert@aipe-monsegur.fr
4ème B Marion WOLBERT Sophie CHARBONNIER
m.wolbert@aipe-monsegur.fr s.charbonnier@aipe-monsegur.fr
4ème C Nathalie PERRAZZA Vérnique TOURNEUX
n.perrazza@aipe-monsegur.fr v.tourneux@aipe-monsegur.fr
3ème A Severine MORELLE Annick DAOUDAL
s.morelle@aipe-monsegur.fr a.daoudal@aipe-monsegur.fr
3ème B Kristelle GONTHIER Sylvie BOUDIGUE
k.gonthier@aipe-monsegur.fr s.boudigue@aipe-monsegur.fr
3ème C Emma LEWIS DUPUY Sonia LABOUYERIE
e.lewis-dupuy@aipe-monsegur.fr s.labouyerie@aipe-monsegur.fr

 Les Conseils de classe approchent et vous recevrez sous peu le questionnaire préparatoire par les enfants. Merci de prendre quelques minutes de votre temps pour y répondre et ainsi nous faire parvenir vos propositions et/ou interrogations, quelles que soient leurs thématiques et ce par le biais de vos représentants respectifs voir liste ci-après. Vous pouvez également obtenir le questionnaire par internet à aipe.monsegur@live.fr ou sur le site internet de l’association aipe-monsegur.fr puis les remettre aux enfants de vos représentants.

 

3- Mise à disposition de services en ligne au sein du collège :

Fin août/début septembre, nous avons reçu un document pour la mise à disposition de services en ligne au sein du collège. Cela concerne entre autre le cahier de texte et le relevé de notes. La consultation de ce service en ligne, par le compte parents, ne fonctionnait pas. Après nous être rapprochés de M. César Desforges, il semblerait qu’à partir de ce jour, la consultation des services et notamment de Gépi soit de nouveau possible. Cependant, dans le cas où vous rencontreriez d’autres problèmes, vous pouvez consulter le cahier de texte des classes directement par l’intermédiaire du site du collège rubrique cahier de texte et les notes peuvent être consultées par le compte des enfants qui lui, fonctionne.

 

4 – Orientation :

Depuis plusieurs années, nous nous sommes intéressés à l’orientation des élèves de 3ème . L’année dernière l’Aipe devait financer un voyage vers le collège de Sauveterre où devait se tenir un forum des métiers. Pour des raisons techniques, nos collégiens n’ont pas pu s’y rendre.

Dès la rentrée, nous nous sommes de nouveau rapprochés des professeurs principaux de 3ème pour voir ce qui pouvait être fait. Le forum des métiers de Sauveterre n’est pas reconduit et l’Olympiade des métiers se déroule cette année à Strasbourg.

Par le passé, le collège organisait son propre forum mais bien que l’initiative était louable, ce forum avait l’inconvénient d’être très local et donc trop limité. En effet, n’étaient présents que des acteurs du secteur.

Si vous avez des besoins ou des idées merci de contacter un de nos membres ci-dessus

Conseils de Classe du 1er Trimestre 2014-2015

Bonjour,

Les dates des Conseils de Classe du premier trimestre sont enfin connues.

Lundi 1 décembre 2013 : 3°C et 3°A

Mardi 2 décembre 2013 : 4°B et 4°A

Jeudi 4 décembre 2013 : 3°B et 4°C

Lundi 8 décembre 2013 : 5°A et 5°C

Mardi 9 décembre 2013 : 6°C et 6°A

Jeudi 15 décembre 2013 : 5°B et 6°B

Pour nous aider à défendre au mieux les intérêts de votre enfant ainsi que des autres élèves, merci de prendre 5 minutes afin de nous envoyer vos remarques concernant la vie de la classe.

Vous pouvez, au choix, le faire en ligne ou bien grâce à un formulaire imprimable.

La présidente,

AIPE

Vide grenier de l’A.I.P.E.

Le Dimanche 7 décembre 2014, un vide grenier est organisé sous la halle de Monségur. Comme chaque année nous allons y participer et tenir un stand AIPE : ventes de café, thé, viennoiseries, soupe, grillades et des frites. C’est de cette participation que nous tirons le plus gros de nos revenus.

Les personnes souhaitant participer à cette manifestation doivent le faire savoir par mails aux 2 personnes chargées de l’organisation de cette journée :

Christelle Patissier : c.patissier@aipe-monsegur.fr

Magali Paille : m.paille@aipe-monsegur.fr

Cette année, la tranche horaire de présence est diminuée puisque nous nous arrêterons vers 16h00 (nous ne sommes plus autorisés à faire des crêpes et gaufres).

Le début des « festivités » commencera à partir de 7h00 pour préparer le stand jusqu’à 16h environ.

Nous avons besoin de vous pour réussir cette journée. Inscrivez-vous au plus vite pour établir le planning de la journée que nous vous retournerons le plus rapidement possible.

Si vous souhaitez faire des gâteaux, merveilles, cannelés, ils seront les bienvenus. Merci de nous le faire savoir avec vos horaires de participation

En vous remerciant par avance de votre mobilisation.

Visite Du DASEN au collège Éléonore de Provence

Monsieur Coux entame la réunion en mettant en avant le nouvel axe de réflexion qui lui semble nécessaire en Gironde : la prise en compte de la ruralité, en tenant compte des difficultés de celle-ci et non plus en termes d’éducation prioritaire. Cela se décline autour de deux problématiques : comment accompagner les territoires et comment favoriser un meilleur accueil des élèves ?

M. Coux a souligné l’échange mis en place entre les écoles du secteur et les enseignants de 6eme comme un projet innovant (projet publié dans le revue de l’Inspection académique)

            Les enseignants prennent la parole :

Nous sommes une équipe dynamique et qui fait beaucoup pour le collège, autour de plusieurs grands axes : l’internat, la classe jazz, la liaison CM2-6° (avec un effort sur l’encadrement des PPRE-Passerelle), les projets, le tutorat HDA, l’investissement dans les TICE et l’enseignement par compétences.

Le projet « Classes Jazz », en plus d’être un projet disciplinaire exigeant, et reconnu comme tel, a d’autres objectifs. Il est une vitrine pour l’établissement, pour l’éducation nationale, le conseil général et les municipalités, mais ses objectifs sont bien éducatifs, il est pensé pour être transversal (de nombreux projets sont construits avec les langues et les arts plastiques) et pour contribuer aux missions d’éducation à la culture et à la citoyenneté.

Il a une place prépondérante dans la vie de l’internat puisque beaucoup d’élèves y viennent afin de profiter de la section mais on constate que des élèves internes « non-jazz » s’inscrivent à l’école de musique sous l’influence des internes musiciens.

Il convient d’ajouter que l’accueil de l’école de musique dans les locaux du collège est une véritable réussite et offre un accès supplémentaire à la musique à l’ensemble des enfants de la communauté de commune et contribue à faire du collège un lieu de rencontre et de partage.

M. Lavergne, maire de Monségur et vice-président de la CDC s’engage à ce que la CDC fasse l’appoint pour le fonctionnement de la classe jazz, et fait appel à la CDC du Sauveterrois pour qu’elle ait la même démarche.

Notre collège est très ouvert vers l’extérieur, et l’association de tous les volontaires dans différents projets forme une communauté très solidaire au profit des élèves.

Les parents d’élève ont abondé dans le sens des enseignants : même en cas de divergence, un dialogue constructif existe avec l’ensemble des intervenants. Les parents sont systématiquement associés aux projets. Ils ont souligné le fait que les subventions de l’état diminuant, pour l’instant les associations compensent en finançant certains projets y compris pédagogiques, mais cela ne pourra être pérenne. Ce à quoi M. le DASEN a répondu que tant que les associations finançaient, le système tel quel perdurerait.

Un enseignant a demandé à M. Coux s’il existait une possibilité de former le personnel encadrant les élèves internes à l’internat (qui accueille un public avec parfois des problématiques spécifiques). M. Le DASEN a répondu qu’il n’a jamais existé de formation pour ce type de personnel. Les enseignants ont souligné le fait que l’existence de cet internat exposait le CPE à un temps de présence largement supérieur à son temps service, ce qui pourrait justifier un demi poste de CPE. M. Coux a répondu qu’il fallait que l’on cesse d’être égoïstes, que la France était un des rares pays dans lesquels les CPE existaient et qu’il fallait en profiter.

M. le DASEN évoque ensuite le programme 141, relatif à l’enseignement public du 2nd degré, partie du crédit d’état attribué par les Académies aux EPLE sous forme de subventions globalisées. (nouvelle répartition des moyens). Il affirme que la diminution des crédits d’état est un fait, que le pire est à venir et que tous doivent faire des efforts. Obligation sera faite de se recentrer sur le pédagogique, de nouveaux modes de calcul vont apparaître pour une nouvelle répartition des moyens (1 HSE pour 1 heure de face à face élève). Les dotations se feront sur le profil sociologique des territoires, il faudra faire appel à la solidarité. En effet, l’enveloppe ne changera pas, il faudra s’interroger sur le « comment la répartir ».

La question du coût des transports pour emmener nos élèves à Bordeaux par exemple est soulevée, car l’accès à la culture est compliqué, cela est bien sûr à relier à la ruralité, problématique récurrente pour nous. M. Coux a répondu que le numérique servait à ça.

Il explique après qu’un travail est à faire sur la rupture 3°/2nde. Il a dit à ce sujet que les élèves au collège de Monségur étaient trop « coucounés » (mot employé par M. Coux) ; qu’il y a 20 % d’échec à la fin de la 2nde pour les élèves venant de Monségur.

Parents et enseignants évoquent la problématique qui se pose sur notre territoire : l’accès aux filières technologiques et industrielles, l’accès à l’orientation choisie.

M. le DASEN a demandé que l’on s’interroge, en termes d’orientation, sur comment créer de l’ambition chez nos élèves. Comment accompagner les parents ? Un aspect culturel est à dépasser : le « rester entre soi », c’est une réalité sociale, valable ici ou à Lormont. Notre travail au sein de l’école est d’amener les élèves à s’ouvrir, à envisager une poursuite d’études, une profession ailleurs, hors du territoire d’origine, à sortir d’un milieu ultra protégé, comme ça semble être le cas ici. Le DASEN invite les personnels à s’interroger sur ces problématiques car il met en relation cette « ultra-protection » et le nombre élévé de réorientations à l’issue de la classe de 2nde.

La question de la suppression d’une classe de 6° à la rentrée 2015 :

M. Coux annonce que 48 élèves de 6°(dont 37 du secteur) sont attendus à la rentrée ;qu’il est évident que 3 classes ne peuvent être maintenues, le seuil pour cela étant de 56 élèves minimum.

Les parents et enseignants soulignent qu’en annonçant dès aujourd’hui la fermeture d’une classe, l’IA ne tient pas compte de la spécificité de notre établissement : offrir une scolarité enrichissante et différente grâce à la classe Jazz et permettre une scolarité sereine à des élèves en difficultés grâce à l’internat.

Les personnels et les parents demandent que nous soit accordé un peu de temps pour pouvoir reconsidérer ces deux variables et définir des stratégies pour promouvoir auprès des élèves et leur famille et l’internat -unique en Gironde- et la classe jazz, afin d’augmenter les demandes dérogatoires. Il lui est suggéré que fermer une classe, mettra l’internat en péril, et que cela ne lui permettra plus de donner une deuxième chance à des élèves en rupture.

M. Coux répond qu’aucun texte ne stipule que l’internat ou la classe jazz soient dérogatoires. Aucun contournement de la sectorisation ne sera admis.

L’équipe enseignante répond que les projets menés au sein de l’établissement, en général, et le projet jazz en particulier sont une réponse aux problèmes liés à la ruralité et aux difficultés que rencontrent nos populations face à l’orientation.

Des enseignants expliquent aussi qu’avec la fermeture d’une classe, beaucoup d’entre eux se trouveront sur deux ou trois établissements ce qui mettra à mal nombre de projets.

M. le Dasen rétorque qu’il faut se méfier du « tout-jazz » ; « cela pourrait vous nuire, les projets ne servent à rien, les équipes doivent se recentrer sur les missions de transmission du socle et d’orientation. Les projets ne servent qu’à faire plaisir aux enseignants, aux parents et aux élèves mais n’apportent rien. L’utilité des projets n’a jamais été démontrée ».

Cependant il assure qu’une « zone de bienveillance » sera assurée, et que la situation sera reconsidérée si le nombre d’élèves en 6° augmente.

Il invite à nouveau les personnels du collège à se concentrer sur le fait que 25% des élèves orientés en voie professionnelle issus de 3° sont en échec en fin de 2nde, et que 20% des élèves orientés en voie générale issus de 3° sont en échec en fin de 2nde ; il faut que ça soit une axe de travail et ne pas tout envisager à travers la classe jazz.

Les enseignants ont souligné que pourtant les résultats du collège au DNB sont au-dessus de la moyenne académique et du taux de réussite attendu selon les CSP. M. Coux répond qu’il est donc temps de nous interroger sur notre manière d’évaluer en classe de 3eme.

Fin de la discussion.

Organisation Bourse aux Vêtements

Bonjour,

Comme tous les ans, nous faisons la bourse aux vêtements. Merci de vous inscrire pour aider à l’organisation

Horaires :

Mercredi de 16 à 19h30 (pour le dépôt)

Vendredi de 16 à 19h30  (pour le dépôt)

Samedi de 9h45 à 18 h00  (pour la vente)

Dimanche de 10 à 12h00 (pour la vente)  et de 14 à 17h00 (pour le rangement).

Merci de vous inscrire auprès de magali paille.

RESULTATS DES ELECTIONS DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU COLLEGE

Bonjour,

Voici les résultats des élections qui se sont déroulées vendredi 10 Octobre 2014 :

– AIPE : 133 voix et 4 sièges,

– FCPE : 89 voix et 2 sièges.

Nous sommes heureux de votre confiance et espérons pouvoir vous représenter cette année encore dans le seul but d’améliorer les conditions de travail de nos collégiens, de nos enfants.

Ne sous-estimez pas votre rôle. Les délégués de parents d’élèves AIPE et FCPE de la classe de votre enfant sont là pour vous aider à régler les conflits qui pourraient surgir avec l’école, un enseignant ou un camarade de classe, mais aussi pour faire remonter toutes les informations dont vous auriez connaissance et qui pourraient aider nos enfants à se sentir mieux au sein du collège et à étudier dans de meilleures conditions.

Nous travaillons actuellement à la mise en place des délégués de parent d’élèves pour chaque classe.

Si vous souhaitez nous rejoindre envoyez nous un petit message avec vos coordonnées en utilisant le formulaire du site.

ELECTIONS DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU COLLEGE

projet

Liste des personnes se présentant  :

  • M. BAUDET Marcel
  • M. DEBRUYNE Pascal
  • Mme JEAN-SARRAZIN Nathalie
  • Mme BOUDIGUE Sylvie
  • Mme WOLBERT Marion
  • Mme HAHUSSEAU Isabelle
  • Mme MASSIGNANI Karine
  • Mme GONTHIER Kristelle
  • Mme BOUSSEAU Marie-Lys
  • Mme MICHELOT Hélène
  • Mme TRABUT-CUSSAC Dominique
  • Mme REGAUD Céline

Chacun des deux parents est électeur quelle que soit sa situation matrimoniale, sa nationalité, sauf dans le cas où il s’est vu retirer l’autorité parentale.

Lorsqu’un tiers est chargé de l’éducation de l’enfant, il a le droit de voter et d’être candidat à ces élections à la place des parents.

Chaque électeur ne dispose que d’une voix, quel que soit le nombre d’enfants inscrits dans la même école ou le même établissement.

L’élection a lieu au scrutin de liste à la représentation proportionnelle au plus fort reste.

Les suppléants sont élus à la suite des titulaires, dans l’ordre de présentation des candidats sur la liste.

Les bulletins de vote  : pas de panachage – Il faut voter liste entière.

Les élections auront lieu le vendredi 10 octobre de 8h à 12h. Les parents qui le souhaitent pourront venir voter directement dans le hall du collège.

Vous pouvez également voter par correspondance :

Il fait mettre votre bulletin de vote dans l’enveloppe bleue. Puis l’enveloppe bleue doit être insérée dans l’enveloppe blanche que vous cacheterez. Il faudra signer et mettre votre nom/prénom au dos de  cette enveloppe.

 

ASSEMBLEE GENERALE

L’A.I.P.E. vous informe :

Lors de notre assemblée Générale, nous avons fait part à M. Daudet de certaines incompréhensions quant au fonctionnement du collège depuis la rentrée.

Nos interventions ont porté sur :

  • Le manque de livre en classe de 3ème C

Le nombre d’enfants nés en 2000 étant très élevé, certains 3èmes se retrouvent sans livres pour débuter l’année. M. DAUDET nous a expliqué que les ouvrages de Mathématiques et d’Histoire-Géographie étaient en commande. Pour les livres des autres matières, en entente avec les professeurs, il a été décidé de faire des photocopies.

  • Les emplois du temps :

Cette année le nombre de classe qui n’a que 30 minutes pour déjeuner est en augmentation avec une pointe le mardi puisque 6 classes sur 12 soit potentiellement 132 élèves n’ont que 30 minutes ce jour-là (alors que le restaurant scolaire ne comporte que 115 places). M. DAUDET est bien conscient du problème d’autant plus que certains enseignants avaient également abordé le sujet. Il explique le phénomène par sa volonté de sauvegarder l’Allemand. En effet, pour conserver cette matière, il a permis aux enfants ayant déjà une option (le Jazz) de pouvoir faire Allemand. Ainsi aux 4 heures supplémentaires de Jazz, s’ajoutent les heures d’Allemand d’où des emplois de temps compliqués à mettre en place.

Aujourd’hui certaines modifications auraient été apportées mais nous n’avons à ce jour aucun retour.

  • L’évaluation par compétence:

Depuis la rentrée 2014, la directive du ministère de l’éducation concernant l’évaluation des élèves par compétences est généralisée aux trois classes de 6ème du collège de Monségur.

Ce choix ne fait pas l’unanimité auprès des parents qui s’interrogent sur la mise en œuvre globale de ce type d’évaluation. Monsieur Daudet assure que cela garantit un meilleur suivi des acquis des élèves et permet de cibler les difficultés de chacun.

Les professeurs, favorables à la directive, voient leur charge de travail augmenter  par la mise en place de grilles d’évaluation de compétences très précises et d’une pédagogie différenciée, ce qui est louable mais difficile dans des classes hétérogènes.

Sans mettre en cause les compétences des professeurs et l’intérêt de Monsieur Daudet pour nos enfants, ce nouveau système d’évaluation semble toutefois paradoxal car la finalité du collège est la classe de 3ème au cours de laquelle les élèves passent le DNB (diplôme national du brevet) sanctionné par une notation chiffrée.

Beaucoup de questions restent encore en suspens.